MONTPELLIER ET LES CHEMINS DE LA MIGRATION VERS L’OUEST

Retour en Idaho, direction Montpellier ID, par des chemin détournés, pour suivre les traces (trail) des pionniers.

C'est l'histoire du passage des Rocheuses et de la ligne de séparation des eaux.
La grande migration vers l'ouest de l'Oregon sur les chemins vers la Californie s’arrétait à Montpellier pour se reposer et réparer leurs « wagons » après avoir franchi le point de séparation des eaux, là ou les ruisseaux et rivières commencent à couler vers l'ouest jusqu'à l'océan Pacifique.

Aujourd’hui encore, Montpellier continue d’être la ville centrale de la vallée du lac de l'Ours. Avec une population avoisinant les 3 000 âmes, la ville continue de se souvenir de ses racines en portant un regard vers l'avenir.

BUTCH CASSIDY

Robert Le Roy Parker (13 avril 1866 Beaver, Utah - présumé mort vers 1908 en
Bolivie) est un célèbre pilleur de banques et de trains sévissant aux États-Unis à la fin
du XIXe siècle.
Membre d’une bande de malfrats appelée le Wild Bunch, il réussit à échapper aux
poursuites menées contre lui jusqu’en 1908, année supposée de sa mort en Bolivie.
Robert Parker est le fils de Maximillian Parker et Ann Campbell Gillies, des
immigrants anglais et écossais, puis mormons du Territoire de l'Utah. Il est l’aîné des
treize enfants que le couple a eus.
Il grandit dans le ranch de ses parents près de Circleville dans l'Utah à 346 km de
Salt Lake City.
Encore adolescent, Parker quitte le nid familial et, alors qu’il travaille dans une
exploitation laitière, il se lie d’amitié avec Mike Cassidy, un voleur de chevaux et de
bétail.
Il travaille par la suite dans plusieurs ranchs et brièvement dans une boucherie à
Rock Springs dans le Wyoming. C’est de cette expérience que lui vient son surnom
« Butch » (de butcher, boucher) auquel il ajoute bientôt le nom de Cassidy en
hommage à son ami et mentor.