Le Colorado fait revivre le « Far West » au coeur de l’Amérique sauvage. C’est aussi le seul état américain qui se trouve entièrement au-dessus de 1 000 mètres. Sa capitale, Denver, que l’on surnomme la « Mile High City », se trouve à 1 600 mètres d’altitude.

Son nom d’origine espagnole signifie « de couleur rouge », donné en raison du grès rouge recouvrant une grande partie de l’état.
Au 18ème siècle, ce sont d’abord les Indiens Apaches puis les Arapahos et les Cheyennes qui occupent les plaines orientales du Colorado. Il faut attendre la vente de la Louisiane pour que la partie Sud du Colorado deviennent américaine, et l’année 1848 pour que le Mexique cède toutes ses terres du Nord avec le traité de Guadalupe Hidalgo.
L’état du Colorado commence vraiment à se peupler de colons dans la deuxième moitié du 19ème siècle, du fait de la ruée vers l’or ! Denver et ses alentours abritent aujourd’hui plusieurs villes minières abandonnées que l’on surnomme les « villes fantômes ».

Fondée en 1858, cette ancienne ville minière de la Ruée vers l’Or fut développée par le Général William Larimer, un spéculateur du Kansas. Ce dernier donna à la ville son nom actuel, en hommage au gouverneur territorial du Kansas, James W. Denver.
Denver devint la capitale du Territoire du Colorado en 1865, soit 4 ans après la constitution de ce territoire, mais ce n’est qu’en 1876 que la ville devint la capitale de l’Etat du Colorado, 38ème état des USA.

Ci dessous quelques photos de  la journée.