WILLIAM FREDERICK CODY, DIT BUFFALO BILL (1846 - 10 JANVIER 1917)

QUE DE CONTROVERSES SUR LE PERSONNAGE!

Entre le tueur de bisons et le directeur du Wild West Show, il n’a cessé de faire beaucoup parlé de lui. Trop peut-être dans certaines circonstances où son énergie à bien faire ne laisse pas que de bons souvenirs dans les mémoires. La seule excuse qu’on puisse lui trouver, si l’on doit vraiment en trouver une, est qu’il agissait en concordance avec son époque, inconscient de la portée de certains de ses actes et du regard sévère de l’Histoire.
Obligé de travailler pour subvenir aux besoins de sa famille à la mort de son père, il n’a que quatorze ans quand il s’engage comme cavalier pour le Pony Express. Il fut prospecteur, conducteur de bétail, trappeur avant de servir comme espion et éclaireur dans les volontaires du 7ème de cavalerie du Kansas. Préférant les aventures à l’ennui de sa vie de couple, Cody fuit le domicile conjugal pour devenir guide et chasseur de bisons afin de fournir de la viande aux centaines de personnes travaillant à la construction du chemin de fer de la Kansas-Pacific. Les peaux étant expédiées aux tanneries de l’Est.
Depuis la nuit des temps, des millions de bisons transhumaient par les grandes plaines, territoires de chasse des Indiens. Un bison se vendant 3$ et une cartouche coûtant 25cents, il est simple de calculer la fortune possible et rapide pour un bon tireur. Cody ne sera pas le seul à profiter d’une telle manne. Bientôt des montagnes de cadavres, s’étirant parfois sur un kilomètre le long des voies ferrées, attendaient leur transfert. De cette époque date son fameux surnom de Buffalo Bill. Pendant un peu plus d’an an, Cody, tireur émérite, va entasser des milliers de bisons et de dollars.

COMMENT UN MASSACREUR DE BISONS A-T-IL PU DEVENIR UNE TELLE LÉGENDE?

Le massacre des bisons étant tout à fait banalisé, pourquoi Cody s’est-il distingué des autres ? Certes, il était un tireur exceptionnel ce qui était déjà l’assurance d’une grande considération accompagnée d’une réputation qui souvent vous précédait.
A ce titre, un « romancier à dix sous », Ned Buntline, avait déjà rédigé des aventures embellies de William Cody. Mais en 1872 il écrivit une pièce, Les éclaireurs de la prairie, dans laquelle Cody tenait le rôle du héros. L’occasion était trop belle et Buffalo Bill fit partie de la tournée théâtrale. Malgré les critiques acerbes, le public en redemanda. Encouragé par le succès de ce spectacle, Cody créa le sien en beaucoup plus somptueux.
Aussi, le 4 juillet 1882, lors de la célébration de la fête nationale présente-t-il son Old Glory Blowout dans le Nebraska. Des concours de tirs, de lassos et de chevauchées pour les cow-boys se succédèrent superbement.
Un an plus tard le Wild West Show voyait le jour. Gigantesque cirque, le spectacle présentait la vie des cow-boys, la simulation d’une attaque de la ville de Deadwood, la capture et la mort d’éclaireurs tués par les sauvages, la chasse aux bisons, wapitis, daims, chevaux sauvages, etc.

722.jpg

732.jpg