... et Martin Luther King Junior ?


Pasteur baptiste et militant afro-américain pour les droits civiques il est né à Atlanta le 15 janvier1929.
C'est l'organisateur des marches pour la "déségrégation", le droit de vote, l'emploi des minorités... pour les noirs américains.
La plupart des lois concernant ces droits (voir billet Montgomery) ont été promus sous l'impulsion de Lyndon B. Johnson.
Il est surtout connu pour son discours «I have a dream», prononcé le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l'emploi et la liberté.
John F. Kennedy lui apporte son soutien pour la lutte contre la discrimination raciale.

Son parcourt :

  • 8 juin 1948 Bachelor of Arts en sociologie.
  • 8 mai 1951 Bachelor of Divinity (théologie).
  • 5 juin 1955 Doctor of Philosophy de l'Université de Boston.
  • 18 juin 1953 mariage avec Coretta Scott King.
  • 1954, Martin Luther King devient le pasteur de l'église baptiste de l'avenue Dexter à Montgomery (AL).
  • 1955, il conduit le boycott des bus de Montgomery.
  • 1957, il est élu président de la Southern Christian Leadership Conference (organisation pacifique participant activement au Mouvement pour les Droits Civiques) et le resta jusqu'à son assassinat.
  • 28 août 1963, dans son illustre discours « I have a dream », il y manifeste sa volonté et son espoir de connaitre une Amérique fraternelle.
  • 1964, il se voit décerner le Prix Nobel de la paix. Il est considéré comme l'un des leaders les plus importants de la non-violence du XXe siècle.
  • 4 avril 1968 à 18 heure 01, il est assassiné à l'âge de 39 ans sur le balcon du Lorraine Motel de Memphis (TN), en préparant une marche locale. L'assassinat est la cause d'une vague nationale d'émeutes dans plus de 60 villes.

Le 8 avril 1968, le Président Lyndon B Johnson déclare un jour de deuil national. C'est le premier Noir pour qui un deuil national fut déclaré. Plus de 300 000 personnes assistent à son enterrement.

Son assassin James Earl Ray, ségrégationniste présumé, fut condamné à 99 années de prison.

C'est dans cette maison que Margaret Mitchell, cette ancienne journaliste de l'Atlanta Journal, écrivit en 1936 "Autant en Emporte le Vent"  roman qui lui valut le Prix Pulitzer 1937.

Pour voir quelques photos du jour, suivre ce lien ou allez à sur la page PHOTOS ALBUMS 2010